Un bref historique du MEMOS

Les origines

Le MEMOS est une idée du “European Network of Sport Science Institutes”, supportée par le président Samaranch en 1994 et fondée par le Prof. Jean Camy ainsi que des collègues de différentes universités et école de sport européennes. Cinq Comités Nationaux Olympiques d’Europe ont rejoint le projet (France, Italie, Luxembourg, Portugal, Espagne).

La première édition fut organisée en septembre 1995. Il s’agissait alors d’un programme diplômant en 2 ans, dispensé en français et en anglais, et composé de 8 modules. Les deux premières éditions de ce master ont été supportées par le Comité Olympique Européen, et l’Union Européenne (Programme Socrates). La touche européenne était forte.

L’évolution

Depuis le MEMOS III (2000), le programme débutant et finissant à Lausanne devint un programme sur une année. Il incluait 4 modules et une seule langue d’enseignement, l’anglais. Les MEMOS III à V accueillirent quelques participants non européens.

Depuis 2003, le MEMOS VI devint complètement ouvert aux participants venant de l’étranger, avec les premiers et derniers modules se déroulant à Lausanne, un module ailleurs en Europe, et un module dans un autre continent. Le nom officiel du programme devint alors “Master Exécutif en Management des Organisations Sportives”.

Depuis 2006, le MEMOS initia une édition en espagnol. Une édition en français a été réorganisée pour la première fois en 2008. Les 3 versions du programme différaient alors légèrement au niveau du format, mais étaient construits sur une base de contenu commun. Depuis 2012, les 3 versions se sont alignées sur un format commun.

Le MEMOS d’aujourd’hui

Les modules sont organisés sur tous les continents depuis le MEMOS XI. Le programme fait partie des programmes en gestion des CNO de la Solidarité Olympique.

800 diplômés du MEMOS sont répartis à travers le Mouvement olympique et le monde entier. Ils représentent 172 nationalités, 5 continents, 32% de femmes, 170 CNO, 56 présidents et secrétaires généraux de CNO, 12 FIs, 3 associations continentales de CNO, 2 membres du CIO et 15 employés du CIO. Certains d’entre eux travaillent au Comité International Paralympique, aux Special Olympics, à l’AMA, à la FISU, au CIJM, au CISM, à OlympAfrica, dans les COJO, etc.

Retour à la page d’accueil
2018-04-09T12:47:38+00:00